Intoxication à l’arsenic

INTRODUCTION:
L’arsenic est un élément chimique de la famille des pnictogènes qui se présente sous forme de metalloïde noir, brun, par fois gris acier, d’odeur alliacée.
Naturellement présent dans la croute terrestre, ses principaux minerais sont :
■ le mispickel (FeAsS), le plus abondant
■ le réalgar (As2S2)
■ l’orpiment (As2S3)
■ la cobaltine (Co As S)
Sa présence dans l’air est dû aux activités volcaniques et à la pollution causée par les fonderies Arsenic organique et arsenic inorganique:

  •  L’arsenic, qui est contenu dans les plantes et les animaux, combiné avec du C, donne l’arsenic organique: MMA, DMA, TMA
  •  L’arsenic, combiné avec un ou plusieurs autres éléments tels que l‘O, le S … donne l’arsenic inorganique: AsO3, AsH3, As2O5, sels minéraux (arséniates, arsénites, arséniures)
  •  L’arsenic sous forme organique est beaucoup moins dangereux que sous la forme inorganique

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES

Nom
chimique
Formule Valence Densité Solubilité
Arsenic
élémentaire
As 0 5.7 Insoluble dans
l’eau.
Arsine AsH3 -3 2.7 Peu soluble dans
l’eau
Anhydride
arsénieux
As2O3 +3 3.7 Peu soluble dans
l’eau
Anhydride
arsénique
As2O5 +5 4.3 Soluble dans l’eau
Trimethylarsine (CH3)3As -3 3.4 Soluble dans l’eau

PROPRIÉTÉS CHIMIQUES
 L’arsenic s’oxyde à l’air humide et se recouvre rapidement d’une couche de trioxyde de diarsenic (As2O3).
 Il brûle dans l’oxygène en donnant des fumées toxiques
 (As2O3) ; chauffé en présence d’halogènes, donne des trihalogénures; il se combine avec le soufre en engendrant les composés As2S3, AsS et As2S5.
 L’arsenic peut réagir violemment en présence d’agents oxydants.

Usages:
– Fabrication d’insecticides, raticides, herbicides et de fongicides
– Industrie des colorants: papèterie , verrerie ,bijoux..
– Métallurgie: dans les alliages notamment le plomb
– Électronique : fabrication des réducteurs
– Tannerie: l’orpiment est comme épilatoire
– Usages thérapeutiques (Liqueur de FLOWLER)
Causes d’intoxication:
• Tous travaux exposant à la manipulation ou à l’inhalation d’arsenic ou de ses composés
• Atmosphère polluée, fumée de tabac
• Origine alimentaire ou médicamenteuse

Toxicocinétique :
Toxique cumulatif
1- Absorption :
L’arsenic est facilement absorbé par :
-voie digestive (80 %)
-respiratoire
-cutanée (faible ,augmente en cas de peau lésée)
2- Distribution :
 Fixé principalement à l’Hb
 Fixation aux protéines du plasma(30%)
 Le rapport de concentration entre les deux est lié à: l’importance d’exposition la valence de l’As : As 3 ( GR ) As 5 (aux protéine plasmatique)
 Il est transporté dans le sang et distribué rapidement aux divers organes:
– composés trivalents: foie et rein surtout
– composés pentavalents: répartition plus générale.
 Muscle, peau, phanères, os constituent des lieux de stockage.
 Les composés traversent la barrière hémato méningée (sans se fixer durablement au cerveau) et la barrière placentaire.

3- Métabolisme de l’As

R: – Intoxication aigue; production de DMA production de MMA – Insuffisance hépatique; inhibition de la méthylation

4- Élimination:

– Voie urinaire (90%), soit sous forme inorganique soit sous forme méthylée.

– Il existe une voie d’élimination par les phanères (cheveux , ongles) et faible élimination par la bile.

MODE D’ACTION

 Il coupe la chaine de la respiration en se substituant au phosphore dans la réaction de formation de l’ATP. (01)

 Les protéines coagulent quand la concentration en arsenic inorganique est forte: réaction arsenic/liens sulfures ou réaction arsenic/site actif.

 L’arsenic se complexe avec les groupes sulfhydriles des enzymes.

 Le seul metalloïde à agir sur l’acide lipoique.

Toxicité:
L’intensité des troubles sera variable en fonction du
composé incriminé et de sa nature.
As o << As (5) << As(+3) << As(-3)
1- Dans les formes suraigües
la mort survient rapidement sans que d’autres
symptômes puissent apparaitre.
2- Forme Aigüe
 Troubles digestifs; V, diarrhées aqueuse
sanguinolente +/- mucus
 Troubles rénaux; Nécrose tubulaire aigüe
 Troubles cardiovasculaires: cyanose, dyspnée,
hypotension ataxie
 Atteinte du tractus respiratoire; toux, dyspnée,
douleurs thoraciques
 Troubles neurologiques (délire, convulsions,
coma)
 Etat de choc puis mort en 12h à 3jrs
 Certains sels de l’arsenic provoquent de graves
brulures oculaires.
3- Dans les formes subaigües
 Dépression, anorexie, coliques
 Diarrhées aqueuse sanguinolente + mucus
 Polyurie puis anurie
 Choc puis mort
 Exposition cutanée; inflammation+ oeoedème
cutanée
4/ Toxicité chronique ou Arsenicisme:
Atteintes dermatologiques:
 Keratodermie arsenicale; hyperkératose palmoplantaire,
plus tardive
 Mélanodermie arsenicale; présente un aspect lenticulaire
disséminé sur tout le corps réalisant une hyperchromie
grise
 Maladie de BOWEN; dyskératose lenticulaire, lésion
précancéreuse
 Autres manifestations; lésions exématiformes, érythème,
purpura
 Lésions des phanères; Chute de cheveux (sec et
cassant), bandes blanches sur les ongles (Aldrich-Mees)
 Lésions des muqueuses; rhinite, perforation de la cloison
nasal, épistaxis, kératite, conjonctivite, gingivite,
stomatite
Atteintes neurologiques:
Polynévrite sensitivomotrice débutant aux membres
inférieurs
Atteintes hématologiques;
Anémie, neutropénie et/ou thrombocytopénie
Atteintes cardiovasculaires;
D’abord: anomalies de l’ECG
Puis ; oedèmes des membres, cardiomégalie,
insuffisance cardiaque, anomalies circulatoires
Atteintes digestives, hépatiques, rénales (rares)
Effet mutagène
Effet cancérogène; poumons et peau
Effets sur la reproduction:
– augmentation des avortements spontanés
– petit poids de naissance
– malformations
Traitement:
1. Intoxication aigue:
Décontamination; Yeux+ peau
Traitement évacuateur:
Faire vomir + Lavage gastrique
L’arsenic et ses dérivés sont radio- opaques
vérification de leur présence par radiographie
Traitement épurateur:
exsanguino-transfusion ou hémodialyse
Traitement symptomatique:
Perfusion; pertes hydro électrolytiques
Surveillance hémodynamique; prévention de
l’état de choc
Traitement anti-dotal:
BAL (30mg/Kg IM tte les 4h): usage contesté à
cause de
– sa forte toxicité
– aggravation des troubles neurologiques
Acide dimercaptosuccinique (DMSA)
Acide dimercaptopropanesulfonique (DMPS)
2. Arsenicisme: (Trt symptomatique)
BAL et pénicillamine
L’acide dimercaptosuccinique (30mg/kg per os
Vitamines B1 et B6 pour les polynévrites
Vitamine B12 et complexes vitaminiques pour
l’anémie
Pommade ou huile de bal à10%
20/02/2011
4
Toxicologie analytique:
1-Prélèvements :
Sang, urine, phanères, contenu gastrique, bile,
viscères.
Méthodes de dosage:
 Spectrométrie de masse couplée à une torche
à plasma (ICP/MS)
 Spectrométrie d’émission atomique couplée à
une torche à plasma (ICP/AES)
 SAA
 Spectrométrie couplée à la CLHP
Méthode de MARTIN et FLORET: (urines, cheveux)
As AsH3
AsH3 + Diethylthiocarbamate d’Ag
Complexe rouge Dosage colorimètrique
Méthode de référence: Analyse par activation
neutronique ; Un chvx est radié par flux de neutrons à
saturation puis on mesure la radioactivité partie par
partie.
Les mesures sont doublés 24h après.
L’emplacement de l’imprégnation= Epoque de
l’introduction
Sol. pyridinique
Réduction
Concentrations thérapeutiques et toxiques :
Substance Matrice C.Normales C. Toxique Remarque
As total urines < 40 μg/L >40 μg/l Influence de la
consommation
de poisson
As total sang < 40 μg/L >40 μg/l
As total cheveux < 1μg/g >1μg/g
As i +
dérivés
méthylés
urines < 20 μg/g de
créatinine
>130μg/g
de
créatinine
Aucune
influence
Préventions:
Collectives:
Mesure des concentration atmosphériques dans les
locaux
Fabrication en vase clos + Ventilation inferieur des locaux
Individuelles:
Ne pas manger ou fumer dans les locaux de travail
Port de gants et de masques
Médicales:
Eviter l’exposition à l’As pour les sujets atteints
d’affections cutanées, d’altération du SNC ou du foie
Faire des examens périodiques; ex. hématologique,
cytologique..
Dosage de l’As urinaire
Normes: Selon l’OMS, la concentration en As de l’eau
alimentaire doit être inferieure à 50 μg/L
Télécharger en format PDF

Dr M.H.Belmahi

Cet article, publié dans Toxicologie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s