Toxicité des barbituriques

I-Définition

-Insomnie: impossibilité de dormir:
• Trouble de l’endormissement
• Trouble de maintien de l’état de sommeil
• Eveils précoces
• Elle peut être aigue ou chronique
-Épilepsie : désordre neurologique caractérisée par des crises récurrentes dues à une
décharge électrique dans un groupe de neurones
– Anesthésie : une abolition induite de la conscience et une incapacité à percevoir la
douleur
– Hypnotique: substance capable d’entrainer le sommeil: dépresseurs du SNC
Barbituriques Non barbituriques

II- Propriétés physico-chimiques

A- Physiques:
.Cristallisés
.Incolores, inodores.
.Saveur un peu amère.
.Peu solubles ds l’eau
.Leurs sels de Na sont hydrosolubles
B -Chimique: acides faibles
pka [7.2 – 7.9]
Dérivent du Malonylurée
*Acide barbiturique=urée+ ac.malonique

Selon pH du milieu, 2 formes: enolique ou cétonique

III- Classification:

Barbituriques à action prolongée 8-12h: Barbital; Phénobarbital
Barbituriques à action intermédiaire 4 – 8 h: pentobarbital
Barbituriques à action courte 1 – 4 h: secobarbital
Barbituriques à action brève 20min-1h: thiopental hexobarbital.

IV- Etiologie des intoxications

• Effets de surdosage
• Volontaire suicidaire
• Accidentelle

V- Toxicocinétique

1-Absorption:

– Orale: (+)fréq.
.Ds l’estomac, pH acide forme non ionisée (absorption facile)
Biodisponibilité : (phénobarbital):80-90% ; Secobarbital: 30%
Dose thérapeutique: Abso complète au bout de 3 H.
Ingestion massive: absorption plus lente
– Rectale: absorption plus rapide
– Intra musculaire ou intra veineuse

2-Distribution:

Fixation aux protéines plasmatiques
Phenobarbital 20%, thiopental 60%
Diffusion: tissus graisseuses: foie, reins, cerveau (LCR, lait, placenta).
Phénomène de redistribution: thiopental
3-Biotransformation:
B d’action longue peu ou pas de bio transformés
B d’action intermédiaire ou courte : biotransformation hépatique en métabolites
inactifs
Biotransformation en métabolites inactifs au niveau des microsomes hépatiques:
-Oxydation de la chaine latérale C5 en alcools et cétones
– P-hydroxylation des cycles C5 en phénols
– Désulfuration des thiobarbituriques
– scission de la molécule → urée + acide organique
– Déméthylation des dérivés N-méthylés

4-Elimination:

Essentiellement urinaire
+s/f inchangée pr B d’action longue t1/2>18h
+s/f métabolites inactifs
*B d’action intermédiaire: t1/2=6-8h
*B d’action courte:3-4h
Biliaire : élimination dans les fèces

VI-Mode d’action toxique

-Dose thérapeutique: fixation ds tout le SNC sauf cervelet et moelle épinière.
Action dépressive centrale
Action sédative
Anesthésique
Anticonvulsivante
*les barbituriques sont des inducteurs enzymatiques de la cyt p450
microsomale (Ex Phénobarbital)
• Dose toxique: atteinte des autres centres végétatifs:
Centre respiratoire (bulbe): troubles respiratoires
De la thermorégulation ( hypothalamus): hypothermie
Centres vasomoteurs: hypotension
Moelle épinière: baisse du tonus musculaire et des réflexes
De la diurèse: effet antidiurétique

VII- Symptomatologie des intoxications

– Dose thérapeutique < 20 mcg/ml
– Dose létale= [ 50-100 ]mg/l
– DL50=10g
Exemples: -Veronal:6-10gr=> mort
-Gardenal: 1-10gr=>mort

1- Intoxication aigue:
Apparition des symptômes: 30min -2h après ingestion
– Ebriété
– Trouble de conscience allant de somnolence au coma calme hypotonique
– Dépression respiratoire
– Hypotension avec tachycardie voire collapsus cardiovasculaire
-Hypothermie
– Sidération neurovégétatif
– Rabdomyolyse
→Mort par syncope brutale, collapsus vasculaire
2- Intoxication chronique:
Dans le cas d’un abus chronique se développe très rapidement une tolérance aux
barbituriques, une dépendance physique (pharmacodépendance)
Troubles neurologiques : ataxie locomotrice, trouble de caractère, de vue, maladresse
de mouvements et arthralgie
Troubles psychiques: ébriété, manque de concentration, amnésie, délire
Troubles cutanéo-muqueux: éruption avec prurit ou manifestations oedémateuses et
réactions allergiques
Troubles gastro-intestinaux, urinaire et circulatoire

VIII- Traitement:

1- Traitement évacuateur:
– Lavage gastrique
– Aspiration du contenu gastrique
– Administration du charbon activé
2- Traitement symptomatique:
-Réanimation respiratoire (ventilation assistée)
– Surveillance cardiorespiratoire
– Maintien de l’équilibre hydro-électrolytique
3- Traitement épurateur:
Diurèse forcée alcaline
Hémodialyse
Dialyse péritonéale
Sous stricte surveillance: Ionogramme/2h
Réserve alcaline
pH

IX- Détection des barbituriques

A-Méthode de Griffon (sang) : acidification et solidificationles sulfates de Sodium
anhydre puis épuisement .
B- Méthode de Jaulmes et Cassignol: (urines, LG, liquide de dialyse)
Acidification par un acide fort
Épuisement /éther
C- Viscères:
. Éther acide de la méthode de Stas
. Électrodialyse
2- Identification et dosage:
Réaction de Parri:
coloration du gpt CO NH CO en milieu strictement anhydre et alcalin avec
(NO3)Co coloration Lilas.
Réaction au SO4Hg:
insolubilisation avec ions de métaux lourds
précipité blanc.
Méthodes chrmatographiques: CCM, HPLC, CPG
Méthodes d’immuno-analyse
Méthodes spectrophotométriques en UV

— Insomnie: impossibilité de dormir:
• Trouble de l’endormissement
• Trouble de maintien de l’état de sommeil
• Eveils précoces
• Elle peut être aigue ou chronique
— Épilepsie : désordre neurologique caractérisée par des crises récurrentes dues à une
décharge électrique dans un groupe de neurones
— Anesthésie : une abolition induite de la conscience et une incapacité à percevoir la
douleur
— Hypnotique: substance capable d’entrainer le sommeil: dépresseurs du SNC
Barbituriques Non barbituriques
II- Propriétés physico-chimiques
A- Physiques:
.Cristallisés
.Incolores, inodores.
.Saveur un peu amère.
.Peu solubles ds l’eau
.Leurs sels de Na sont hydrosolubles
B -Chimique: acides faibles
pka [7.2 – 7.9]
Dérivent du Malonylurée
*Acide barbiturique=urée+ ac.malonique

Dr AMRANI. S

Cet article, publié dans Toxicologie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s